Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Freins arrières

La version de ma "E" est une 2+2 ; soit une petite banquette à l'arrière permettant d'emporter deux passagers en plus. Mais ces passagers ne peuvent pas dépasser 1m20 pour avoir cette possibilité... Et de plus, suite au montage des sièges "baquet" cette possibilité est même devenue impossible !

Pour mémoire, toutes les V12 étaient en version 2+2 en coupé. Elles ne furent construites que dans cette version et en découvrable.

Autre particularité de la "E", ses freins arrières "inboard". Technique utilisée pour réduire le poids non suspendu, soit le minimum de masse se déplaçant avec les mouvements de la suspension. Technique utilisée dans les années 60/70 sur des voitures "sportives" (même en F1!) mais aussi sur les 2CV et Dyane ! Mais cette technique à son revers ; la complexité de changer les plaquettes de freins ! L'Aston Martin DBS V8 en fit les frais au 24 heures du Mans début des années 70 ; ce problème engendrait des passages au stand très long lorsqu'il était nécessaire de changer les plaquettes de frein...

De plus, ce principe a aussi un autre problème ; le refroidissement. Les disques et étriers étant accolés au pont arrière, ils ont donc tendance à rapidement chauffer, et ce malgré un conduit amenant de l'air frais pour tenter de les refroidir. A améliorer dans le futur...

Suite au besoin de vérification de mes plaquettes de frein arrière, il faut donc démonter les trois parties de cette banquette arrière et retirer une petite "trappe" afin d'accéder aux étriers ! Impossible d'y accéder par le dessous de la voiture, le pont et ces freins sont "enfermé" dans une cage... Résultat, je vais la supprimer cette banquette inutile et recouvrir le tout d'une fine moquette noire après un bon nettoyage.

Etrier arrière et trappe de visite

Etrier arrière et trappe de visite

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article