Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Annexe "J" de 1973 - Classification

Après une brève lecture de l'annexe J, et des différentes catégories, il y avait à l'époque quatre groupes :

Groupe 1 : Voitures de tourismes de série 4 places construites en grande série (Art.255) – Minimum 5.000 exemplaires identique en 12 mois. (Art. 256)
Groupe 2 : Voitures de tourismes spéciales – Voitures fabriquées en série limitée et pouvant faire l’objet d’aménagements destinés à les rendre plus aptes à la compétions sportive (Art. 258). Les voitures de tourisme devront avoir été construites à au moins 1.000 exemplaires et comporter au moins 4 places (Art.259)
Groupe 3 : Voitures de grand tourisme de série. Voitures construites en série limitée à l’usage d’une clientèle qui recherche les meilleures performances (…) sans souci spécial d’économie (Art.261). les voitures doivent avoir été construites à au moins 1.000 exemplaires identique en tous points et comporter au moins 2 places (Art. 262)
Groupe 4 : Voitures à au moins deux places construites en petite série et pouvant faire l’objet d’aménagements destinés à les adapter plus spécialement à la compétition sportive (Art.264). Construites à au moins 500 exemplaires (Art.265).

En lisant mon abondante documentation, la fin des années 60 et début des années 1970 est en quelque sorte une "charnière" entre les voitures utilisées pour les différentes épreuves ; elles furent plus spécifiques aux différentes disciplines sportives. Et la disparition des épreuves mythiques comme le Marathon de la route (fin en 1971) ayant succédé au rallye Liège-Rome-Liège, et le Tour de France en 1974. Les "team" furent plus professionnels et les voitures plus aptes aux épreuves auxquelles elles participaient. Terminé les Henri Greder venant par la route aux 24 heures du Mans avec sa Corvette...

En résume, et ma "E" en 1973 ?

Le groupe 1 est impossible ; même si elle a effectivement, en théorie 4 places, elles furent construites au total à 6.921 exemplaires, (ou 7.298 suivant d'autres sources). Et en conduite à droite ou conduite à gauche. L'année la plus importante fut 1971 avec 2.138 exemplaires construits en conduite à gauche. De plus, il faut aussi prendre en compte mon intention (et déjà en partie réalisé) d'améliorer ma "E" !

Mais la "E" en série III et son V12 ne fut pas homologuée à l'époque ; seule les Série II en version 2+2 le furent et en "groupe 3" et d'office en "groupe 4".

La "E" en série III V12 fut utilisée en compétition qu'en Grande Bretagne et avec succès au Etats Unis, mais en version découvrable ! Dans nos contrées, après toutes mes recherches, aucune "E" V12 fut utilisée. Donc, il est temps de réparer cette injustice flagrante...

Alors, Groupe 2 ou Groupe 4 ? ....

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article