Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Métaphysique des performances

En 2020, la Royal Enfield est considérée comme une moto des plus calme, juste bonne à la promenade des plus paisible. Essayer de pratiquer une quelconque discipline sportive semble pour beaucoup aussi étrange que d'essayer de se lancer en jumping avec un âne. 

Mes premières participations à diverses manifestations sportives en 1973 furent avec une Honda 350 Four et avec quelques résultats amusants. Celle-ci avait une puissance de 34 cv pour un poids à vide de 192 kg, soit environ 202 kg TPF. A l'époque, sa vitesse maximum était donnée pour 158 km/h. 

En comparaison, la Royal Enfield "Classic" d'origine a une puissance de 27,6 cv pour un poids de 184 kg et une vitesse maximum de 132 km/h. Pour ma version "MkII", et le montage du kit 3 Hitchcock, ceux-ci donne une augmentation de 75 % de la puissance, ce que raisonnablement j'estime à environ 40 cv. Concernant le poids, mon MkII arrive à 179 kg TPF mesuré.

Méditons sur cette évolution métaphysique des performances....

 

Métaphysique des performances
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article