Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Caractéristique du châssis

Le châssis de la Bonneville est un monument en acier, bien lourd et solide. Double berceau tubulaire en acier avec une poutre centrale dans la même matière et de section carrée.

 

Les caractéristiques sont les suivantes :

  • Angle de chasse : 29°
  • Chasse : 117 mm
  • Empattement : 1.500 mm

 

Plus l’angle de chasse est petit, plus la moto sera vive dans les petites routes sinueuses, mais instable en longues courbes. Plus l’angle est grand, plus la moto sera stable mais difficile à mettre sur l’angle.

 

La chasse dépend de facto de l’angle de chasse. Ses caractéristiques sont identiques à celles de l’angle de chasse.

 

L’empattement détermine aussi la stabilité de la moto. Plus grand, la moto sera stable mais difficile sur petites routes sinueuses, plus petit le contraire.

 

En rallye routier, en général les motos privilégient l’angle de chasse plus réduit ainsi que la chasse. Les trois premiers rallyes en France furent remportés par des motos style « Supermotard » comme la KTM 990 Superduke (angle : 23,5°, chasse 103 mm, empattement 1438 mm). La BMW HP2 fut également utilisée avec bonheur en rallye (angle 24°, chasse 86 mm, empattement 1487 mm). En comparant avec les caractéristiques de la Bonnie, il est facile de constater la différence… Si l'empattement est similaire, l'angle de chasse et la chasse sont nettement plus ouverts pour la Bonnie.

 

La grande différence est surtout l’utilisation d’une roue avant en 19 pour la Bonnie, par rapport aux roues généralement utilisées en 17 pour les motos traditionnelles. Le modèle Thruxton de Triumph, ayant beaucoup de similitudes avec la Bonnie, mais une roue avant de 18, possède un angle de chasse de 27°, chasse 97 mm pour un empattement de 1490 mm, et pour la Bonnie 2010, certaines sont équipées de jantes en 17 et dès lors obtiennent un angle de chasse de 27° et une chasse de 106 mm pour un empattement de 1490 mm.   

 

Le règlement des rallyes routiers imposant de conserver les roues d’origine de la moto (reprises sur le certificat d'homologation), il est donc difficile de modifier les caractéristiques de ce châssis…  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article