Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Histoire de bielles

L’hiver est propice à la préparation de ma Bonneton, je cherche donc toutes les pièces nécessaires à la préparation de mon deuxième moteur.

 

Les pistons Wiseco me semblent parfaits. Il reste donc les bielles et la culasse…

 

Concernant les bielles, CARRILLO propose un modèle en acier plus léger de 15,69 grammes. Le titane existe aussi, mais avec les problèmes afférents à cette matière ! Dont, en outre, le prix… (Environ quatre à cinq fois le prix d’une bielle en acier). En général, l’alliage de titane utilisé pour la fabrication des bielles en titane est le Ti-6AI-4V. Les avantages de cette matière par rapport à l’acier généralement utilisé sont la rigidité et le poids. Mais cette économie de poids n’est pas énorme ;  entre 12 à 20 %, soit dans le cas de la Bonneville, une économie en théorie possible de 80 grammes par rapport au 15,69 grammes du modèle « Carrillo » en acier.

 

Mais, autre problème, est paradoxalement aussi sa rigidité qui pourrait entrainer des vibrations au niveau du vilebrequin. Il est d’usage d’admettre un acier pour le vilebrequin dont le module d’élasticité est de ½ par rapport à l’acier utilisé pour les bielles.  

 

Vaste débat, et compte tenu des coûts, à y réfléchir sérieusement….

 

Bielle Carrillo

Bielle carrillo

 

Bielle d'origine

Origine

 

Bielles carrillo et piston WisecoBielles et pistons Wiseco

 

Photos : source : Facebook & Robbert   

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article