Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Histoire de détails

Réaliser une moto parfaite est un rêve. Le "graal des préparateurs", furent-ils bien néophites tels que moi ! Mais aussi la recherche permanente des détails, qui ensemble, permettent de tendre vers ce graal tant recherché. 

 

Element par élément, ils sont insignifiants. Mais mis ensemble, ils en deviennent importants. Les résultats sont obtenus que par l'addition de ces multiples modifications.  

 

Comme l'histoire de mes caches latéraux.

 

D'origine, ils sont en acier et pèsent 458 g / pièce, soit 916 g. Il existe chez Triumph un modèle dans un espèce de plastic épais, 225 g. Ensemble, déjà 466 g d'économisé ! Chez "Racing Parts Triumph Classic" en Italie, un modèle carbone est présenté.

 

Du côté gauche de la moto se trouve le "snorkel" de la boîte à air. Afin de favoriser l'entrée d'air dans la "boîte à air", j'ai découpé une ouverture sur l'avant, sans oublier l'arrière afin d'éliminer le surplus d'air et d'éviter un "bouchon" aérodynamique dans le cache latéral.

 

Prochaine étape de mon optimalisation : Travailler sur cette "boîte à air"....

 

 

Cache-lateral-gauche.JPG

 

Entrée d'air

 

Cache-lateral-gauche-2.JPG

 

Sortie

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article