Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Métaphysique des performances

Un de mes honorables correspondants me pose un jour la question suivante :

 

- Que conseillez-vous pour améliorer les performances d’une Triumph Bonneville ?

 

Vaste débat…

 

Excepté le principe de nos amis américains, « no substitute for cubic inches » que nous pouvons traduire par « rien ne remplace la cylindrée », l’amélioration des performances n’est que l’addition d’une multitude de petites transformations qui nous donnent, au final, une moto plus performante.

 

Pris élément par élément, les transformations ne donnent en général rien, du moins de vérifiable au stade de mes possibilités. Mais pourtant, au final, j’arrive à une moto tellement plus performante. Excepté le montage de gros pistons Wiseco et d’une moindre mesure, le volant moteur allégé, qui après montage donne des performances nettement plus facile à constater au ressenti.

 

En résumé, les améliorations des performances de nos Triumph ne sont qu’un ensemble d’amélioration en respectant l’équilibre général de la moto. 

 

La technique des Formule 1 est fascinante sur ce sujet (toute proportion gardée évidemment…), car si nous isolons parfois une modification, il faut vraiment avoir beaucoup d’imagination pour deviner l’avantage obtenu !

 

A titre d’exemple, la Lotus. Ils ont apportés de nouveaux rétroviseurs au GP d’ Hongrie, ou plutôt de nouvelles coquilles aérodynamiques qui abritent les rétroviseurs. Ils sont eux-mêmes réglementés et doivent avoir une superficie minimale. Le principe est donc pour chaque équipe de respecter ces dimensions mais en essayant de créer le moins possible désavantage aérodynamique.

 

 

hun-lotus-mirror

 

Mais, avec leur emplacement situé au-dessus de l'entrée des pontons, il est essentiel de réduire leur impact sur l'aérodynamique de la voiture, ou peut-être même les concevoir pour qu'ils soient utiles pour l'efficacité aérodynamique de l'arrière de la voiture. Lotus a abordé cette question de façon très particulière en faisant des caches un peu bulbeux. Bien que cela augmente la surface frontale, le profil aérodynamique permettra de réduire les turbulences derrière le rétroviseur et légèrement augmenter l’efficacité de l’aileron arrière.

 

A notre niveau, difficile d’imaginer les avantages…  Même si de manière humoristique j'avais déjà abordé le sujet des rétroviseurs ! (Voir : ICI)

 

Photo : Source : F1Technical

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article