Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Rallye de la Sarte – 7.04.2010

La Sarthe sous la pluie : quoi de plus normal ? On espérait pourtant une météo plus clémente depuis jeudi, mais les éclaircies ont vite fait place à des averses, mais le Bugatti sur le mouillé, c'est aussi une véritable aubaine pour les monos, qui prennent une valise sur le sec face aux sportives...

 

Trois boucles au programme

 

L'étape de jour présente un schéma particulier : une boucle d'environ 130 km le matin, avec un passage de quatre tours chrono sur le circuit Bugatti, un passage de deux tours de reconnaissance sur le circuit de Maison Blanche et une spéciale routière à Amné-en-Champagne.

 

Après une pause de deux heures, une seconde boucle identique à la première mais sans le Bugatti et avec deux tours chrono à Maison Blanche, puis un passage à la spéciale d'Amné.

 

Pour l'étape de nuit, un seul tour à faire (raccourci à 103 km) avec de nouveau deux tours chrono à Maison Blanche, la liaison jusqu'a la spéciale d'Amné et enfin retour à la Suze.

 

 

 

 

Manoel Delaval, champion en titre et troisième du classement provisoire scratch, s'aligne au départ du Rallye de la Sarthe au guidon de la Honda CB 1000 R qu'il pilotait lors du Rallye des Garrigues. Julien Toniutti a quant à lui ressorti sa KTM 990 Superduke de 2008, en raison du caractère particulier du rallye de la Sarthe et de la spéciale sur le circuit Bugatti.

 

Car l'ensemble des concurrents est d'accord sur un point : celui qui scotchera tout le monde sur les quatre tours de circuit prendra une grosse option pour la victoire finale du rallye !

 

Samedi matin, 7h30 : premier départ  

 

Samedi matin, il pleut ! Une petite liaison nous mène au mythique circuit des 24 Heures pour la première spéciale.

 

Dans la série Elite, surprise : Pierre Mouneu, le "Moon" du Team Moto-Net.Com au guidon de sa fidèle mais vieillissante Husaberg 650 FSE de 2005, colle une grosse raclée à tout le monde en claquant 10'09''330 avec un pilotage tout en glisse particulièrement savoureux !

 

Le Bugatti tout en glisse de Pierre Mouneu sur la KTM 990 Superduke de Julien Toniutti qui termine la série Elite en deuxième position (10'16''335), plus de 5 secondes devant la Honda CB 1000 R de Manoel Delaval (10'21''678).

 

Ensuite, la pluie s'étant calmée, c'est un p'tit jeune local, Jeremy Robin, aux commandes de sa Honda 600 CBR, qui s'offre le meilleurs temps plus de 5 dixièmes devant Pierre Mouneu.

 

Dans la foulée, nous voilà partis pour deux tours de reconnaissance en convoi sur le petit circuit, celui de Maison Blanche, qui sera chronométré cet après-midi. Puis on repart pour la grosse liaison du parcours qui nous mène à la spéciale d'Amné-en-Champagne. Moon récidive et s'offre le scratch de la spéciale en 1'53''174 devant Jeremy Robin, la graine de champion, qui claque le deuxième temps en 1'54''026.

 

A partir de 12h30, c'est l'arrivée de la première boucle à la Suze : 30 minutes d'assistance avant de remettre les motos en parc fermé pour deux heures de pause. Un break appréciable et apprécié, tant les pilotes sont habitués à enquiller les deux boucles à la suite sur les autres rallyes... Là, ça fait du bien de se poser un peu, surtout que le soleil à l'air de vouloir revenir... Le deuxième tour se disputera-t-il sur le sec ?

 

Deuxième boucle de jour

 

Bingo : la route est sèche quand on repart. Nous voici donc au circuit de Maison Blanche avec un nouveau scratcheur : Patrice Leroy, encore un pilote sarthois de l'ASMACO, au guidon d'une Triumph 675 Daytona (1'46''925), devant Manoel Delaval (1'47''186). Pierre Mouneu, notre leader potentiel, s'offre un huitième temps en 1'51''986 : sur piste sèche, l'Husaberg a du mal face aux sportives ! Puis une interruption de course juste avant mon départ laisse le temps à un nuage de venir arroser la piste... Pas de chance pour ceux qui passeront leur chrono sous l'averse, mais ce n'est que passager et le bitume ne tarde pas a sécher de nouveau. Jeremy Robin sur sa Honda 600 CBR s'offre le quatrième temps en 1'50''294.

 

Nous voici à Amné, dernière spéciale du jour, où Pierre Mouneu s'empare une fois de plus du meilleur temps en 1'54''494, pratiquement une seconde devant Manoel Delaval sur sa Honda CB 1000 R (1'55''488). Un coup de pluie pour les premiers, un autre pour les derniers passages... c'est un peu la loterie !

 

A l'arrivée de l'étape de jour, Jeremy Robin remporte a priori l'étape avec 2 dixièmes d'avance sur Pierre Mouneu... mais c'était sans compter une pénalité de retard lors d'un contrôle horaire, qui coûtera 15 secondes au jeune pilote sarthois : Moon remporte donc l'étape et relègue Manoel Delaval troisième à quasiment 19 secondes !

 

Jeremy Robin, qui court hors championnat de France, ne participera pas à l'étape de nuit. Bonne opération donc pour Pierre Mouneu en tête du rallye : une bonne gestion de course durant l'étape de ce soir et Moon remportera son premier rallye ! Mais d'abord, 1h30 d'assistance pour monter les phares additionnels et reconditionner les motos.

 

Etape nocturne

 

20h30 : Julien Toniutti ouvre le bal en prenant la route vers Maison Blanche pour la première spéciale nocturne : quatrième à deux dixièmes de Manoel Delaval après l'étape de jour, tout est encore possible pour le pilote Moto-Net.Com !

 

Manoel Delaval, qui doit tout tenter pour remonter au sommet, colle 2 dixièmes à Julien Toniutti sur ces deux tours d'une piste très humide : scratch en 1'57''892 pour Mano devant Julien 2ème temps en 1'58''120. Moon se classe quatrième et calme le jeu en assurant son avance (1'59''943), sept dixièmes derrière un pilote sarthois - encore un ! - en la personne de Jean-Frédéric Coutelle, sur Honda 600 CBR.

 

Nouveau départ vers Amné pour son unique passage nocturne... et mouillé ! Mano a sorti l'artillerie lourde : il s'offre le meilleur temps en 2'00''400, cette fois deux secondes devant un Pierre Mouneu prudent en 2'02''672. Troisième temps pour Julien Toniutti : ça sent le podium !

 

Retour sur La Suze et arrivée de ce très beau rallye.  

 

Le classement : 

 

Scratch

 

1.      Pierre Mouneu sur Husaberg 650 FSE

2.      Manoel Delaval sur Honda CB 1000 R

3.      Julien Toniutti sur KTM 990 Superduke

 

 

Source :  http://www.moto-net.com/

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article