Spirit of Britain

Le blogue du développement de ma Jaguar "E Type", de ma Triumph Bonneville et de ma Royal Enfield

Volant moteur

Le rôle du volant moteur:

 

Le rôle du volant moteur est d’emmagasiner une partie de l’énergie durant le temps moteur pour la restituer durant les autres phases. Sans cette inertie créée, le moteur ne pourrait pas assurer son cycle normalement, les montées et descentes des pistons ne sont pas assurées uniquement par les phases du 4 temps (admission, compression, combustion, détente) mais en grande partie par l’inertie du volant moteur, il permet aussi de régulariser les rotations du vilebrequin.

Plus le taux de compression est élevé, plus son inertie doit être importante. L’effort pour contrer l’augmentation de la compression est directement lié à l’effort qu’il doit fournir.

 

Un volant moteur de forte masse se prête difficilement à des variations de régime rapides, inversement, un volant moteur de faible masse provoque un ralentissement sensible dès que les gaz sont coupé.

 

Compte tenu de ces éléments, et de l’utilisation de la moto (pistes, rallyes, tout terrain, etc.) il est possible de réduire la masse du volant moteur de 20 à 80 %.  

 

Allègement du volant moteur :

 

Avantages :

  •  Meilleure accélération, moteur plus vif. 
  •  Les hauts régimes seront atteints plus rapidement car il le moteur aura besoin de moins d’énergie pour lancer le volant moteur
  • Le moteur fournissant moins d’inertie, ceci va avoir un effet direct sur le comportement de la moto. La moto aura tendance à rentrer plus rapidement et plus facilement en courbe.

 

Inconvénients:

  •  A bas régime, le moteur tourne de manière moins régulière ce qui réduit sa plage   d’utilisation basse. (Cas d'un volant moteur trop allégé)
  • En courbe lente et en sortie de courbe la moto peut avoir du mal à se relancer.
  • La motricité est modifiée et est plus difficile à faire passer (Ce qui dans le cas de la Bonneton est évidemment moins significatif…).

 

 

Comment alléger son VM:

 

Il n’y a pas de règles particulières car il faut tenir compte de l’ensemble des éléments tournants.

Il faut aussi savoir ce que l’on recherche comme comportement moteur et pour quelle utilisation il est destiné. Sur piste, on recherche à réduire l’inertie générale de la moto et on utilise essentiellement les hauts régimes. L’utilisation dans ces cas là est grandement justifiée. Par contre, sur routes grasses ou mouillées, une sollicitation brutale du moteur pour provoquer la chute ! En théorie, il faudrait alourdir le volant moteur dans ces conditions.

 

L’idéal est de réduire les masses mais sans enlever son rôle inertiel.

 

Pour ce faire, il faut garder de la matière en périphérie et alléger dans les limites du raisonnable les masses proches du centre du VM pour qu'il reste résistant.

 

Note :

 

A titre d’exemple, une Ducati Monster Performance possède un volant moteur de 630 Gr, soit trois fois moins que celui d’origine !

 

Source :

http://www.desmo-riders.fr/l'atelier/volant-moteur-role-et-allegement/

La préparation des moteurs – Edition E.P.A. Luc Meloua.

 

Conclusion :

 

Compte tenu de l’usage de ma Bonneton, il est donc préférable de ne pas réduire de manière conséquente le volant moteur, bien qu’il soit sans doute judicieux pour les performances qu’il le soit…  A étudier soigneusement !

 

Volant 2

 

 

Volant 1

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jean-Luc

L'Histoire de ma Jaguar E Type V12 et de ma Triumph Bonneville
Voir le profil de Jean-Luc sur le portail Overblog

Commenter cet article